Comment réussir ses études ?

Entre les cours barbants, les emplois du temps complexes, les examens et partiels et la vie sociale à côté, la vie d’un étudiant n’est pas un long fleuve tranquille. En effet, beaucoup dépriment ou se découragent et n’arrivent tout simplement pas au bout de leur parcours. Mais la route sinueuse vers le diplôme n’est pourtant pas si impraticable, car beaucoup y arrivent très bien. Voici quelques astuces pour réussir ses études.

Se motiver à bloc

Se motiver à bloc

 

Il faut croire par exemple qu’après le BAC viennent les différentes prépas et les études supérieures, encore un nouveau parcours plus ou moins long à affronter qui nécessite un niveau de motivation élevé. La plupart des étudiants tout au long de leurs études ont été en quelque sorte des robots auxquels l’on bourrait le cerveau de cours, de formules ou de dates à apprendre sans réellement en comprendre l’utilité. Par conséquent, au lieu de se motiver, il subsiste un sentiment de lassitude qui les pousse à arrêter ou dans un autre cas à continuer, mais sans grande motivation. Ce problème est en partie dû au système scolaire actuel, mais grâce à une prise de conscience, il peut être évité.

L’un des moyens les plus efficaces pour se motiver, c’est de réfléchir sur ce que sera fait son avenir. À la maternelle, aller à l’école ne vient pas forcément de la volonté de l’enfant, mais au fur et à mesure que les années avancent, il doit se rendre compte que c’est pour préparer son avenir. Alors, pour casser cette lassitude qui résulte d’une certaine routine, il faut se fixer des objectifs à long terme, car il est impératif d’avoir des projets d’avenir et un but à atteindre une fois le parcours pédagogique terminé. Un simple petit déclic et une prise de conscience peuvent tout changer et emmener l’étudiant à être motivé à fond pour rendre sa famille, ses proches et lui-même fiers de ce qu’il a accompli.

S’organiser et optimiser son temps

L’une des ennemies les plus féroces de la vie estudiantine est la procrastination. La majorité des étudiants sont adeptes du travail à la dernière minute, car il y a toujours mieux à faire. Effectivement, ils se retrouvent très vite dans la situation où ils ne dorment quasiment pas quelques jours, voire même quelques heures avant l’échéance des examens.

S’organiser et optimiser son temps

Il s’agit d’un fléau qui se répercute évidemment sur les résultats qui en prennent un coup et par effet de domino, c’est toute la motivation et l’envie de l’étudiant qui tombent en ruine parce que quoi de plus démotivante qu’une mauvaise note après des nuits blanches. La procrastination peut avoir plusieurs causes dont la principale est la paresse. Mais il y a aussi la désorganisation et l’oublie des réelles priorités puisque la vie sociale est privilégiée par rapport aux études par exemple, des erreurs que beaucoup font, mais qui nécessitent une réelle considération.

Tout est dans le mental, mais il faut aussi savoir s’organiser. Il est possible de ne pas s’en rendre compte, mais le temps est précieux. Ceci est confirmé par le proverbe « le temps, c’est de l’argent », un proverbe lourd de sens qui incite à se rendre compte de la valeur du temps. Il vaudrait mieux travailler régulièrement et uniformément que de faire des nuits blanches quelques jours avant les examens. Il faut s’organiser de façon à ce que les cours ne s’entassent pas et réserver tous les jours du temps pour étudier. Il vaudrait même mieux faire de petites séances de travail, mais régulièrement que de tout faire d’un seul coup.

Bien choisir ses fréquentations

À moins qu’elles ne soient faites à domicile, faire des études, c’est aussi se mêler et se socialiser avec ses camarades de classe ou d’amphi. Avoir des amis n’est pas interdit. Au contraire, c’est nécessaire pour pouvoir s’émanciper. Mais le danger réside dans le choix de ces soi-disant « amis », car ils auront une influence insoupçonnée sur sa vie entière. Il est préférable donc de choisir les gens qui n’ont pas pour but de nuire, mais au contraire, des amis qui incitent à toujours évoluer.

En bref, ces quelques conseils ne sont qu’une petite liste non exhaustive de ce qu’il faut faire pour réussir ses études. Libre au lecteur d’en tirer ce qu’il peut réaliser et il y a encore tellement d’autres méthodes qui peuvent beaucoup aider.

Articles similaires :

JeunespourlaFrance